A Montabon, les trains ont la tête qui tourne !

Avant la SNCF, concurrence entre compagnies…

Avant que la société des chemins de fer ne devienne nationale, diverses compagnies régionales privées se partageaient le territoire. D’où certaines concurrences… Ainsi…
La compagnie Paris Orléans ouvre la ligne Tours-Le Mans en 1858, et ouvre un dépôt, à Château du Loir. Et vers les années 1880, la même compagnie ouvre de nouvelles lignes au départ de Château du Loir.

Oui mais, en 1886, les chemins de fer de l’État ouvrent la ligne Paris-Bordeaux, et Château du Loir en devient une étape.
Et, en 1889, c’est le début des travaux pour la construction d’une rotonde à 10 voies, dans une commune proche : Montabon.

Oui mais, en 1938, les compagnies de chemins de fer privées sont nationalisées, pour devenir la SNCF, et celle-ci se retrouve donc avec deux lignes Paris Bordeaux. L’une d’elle est abandonnée, et, pas de chance, c’est celle qui passe par Château du Loir, dont le dépôt ferme donc en 1954, avec la fermeture de la rotonde.

Mais les anciens veillaient !
Ils se sont regroupés dans une association destinée à préserver cette rotonde qui tombait en ruines.

  

Qu’est-ce qu’une rotonde ?

Celle qui nous occupe était une rotonde à 10 voies, c’est-à-dire que les trains pouvaient provenir de 10 voies différentes. La locomotive, en tête, était décrochée, sur la partie pivotante, ce qui permettait de la faire tourner pour repartir dans l’autre sens, sur la même voie ou sur une autre. Avant cette opération, elle pouvait aussi aller jusque sous la rotonde elle-même pour les opérations d’entretien.
Le titre de cet article est donc insolite, mais tout à fait exact : à Montabon, les trains ont la tête qui tourne !

 

Cheveux blancs et moral d’acier !

Il est vrai que l’association dont le but est de préserver cette rotonde est plutôt constituée de membres aux cheveux blancs, anciens cheminots pour beaucoup.
Mais quel moral !
Car, après près de 100 ans d’abandon, ce site industriel exceptionnel avait besoin de bonnes volontés, et de volonté tout court !
Ils ont été récemment récompensés de leurs efforts, puisque le site a été retenu dans le cadre du « loto du patrimoine ». Cet apport financier non négligeable va aider l’association à atteindre ses buts, la rénovation du bâtiment, mais aussi la création d’un centre d’interprétation de l’histoire et du patrimoine ferroviaire, un véritable musée.
Leurs travaux comportent également l’organisation d’activités culturelles, la circulation d’un vélo rail, et d’un train touristique… bref, le moins que l’on puisse dire, c’est que les 120 adhérents qui, accompagnés de bénévoles, réalisent plus de 5000 heures de travaux par an, ne se contentent pas… de regarder passer les trains !
Aujourd’hui, la rotonde de Montabon, qui est l’une des seules en France à présenter encore une configuration très proche de l’état d’origine, et qui garde un embranchement direct aux voies du réseau, est inscrite à l’inventaire des Monuments historiques.

 

Rotonde Ferroviaire de la Vallée du Loir
Mairie de Montabon
72500 Montval sur Loir


rfvl@rfvl@outlook.fr

 

https://www.fondation-patrimoine.org/les-projets/rotonde-ferroviaire-de-montabon-a-montval-sur-loir

 


Pour aller plus loin...

Paris-Bordeaux en train: Les trois étapes de la modernité ferrovière 1844-2016

Cliquez sur l'image

Chaque grand chantier ferroviaire s’est voulu emblématique de la modernité, une aventure du progrès illustrée par les matériels, les technologies et les financements. La liaison entre Paris et Bordeaux s’inscrit dans cette démarche tout au long de son histoire (…) Des historiens reconstituent dans ce livre les pulsations de la modernité, du xixe siècle à la révolution électrique de l’entre-deux-guerres et à l’apogée de la ligne classique
Histoire des métiers de l'exploitation ferroviaire : Des compagnies à la SNCF

Cliquez sur l'image

Ce livre permettra au lecteur de découvrir un monde passionnant : celui de l'exploitation technique des chemins de fer (…) il décrit toutes les facettes des métiers tels qu'ils étaient pratiques au siècle dernier : dans les petites gares de campagne accueillant omnibus et pataches, sur les quais des grandes gares expédiant des rapides et des express composés de voitures de 1re et 2e classes (sans oublier les wagons-lits, la voiture-restaurant, le fourgon à bagages et l'allège postale) et dans les grandes gares de triage capables de traiter 3 000 wagons de marchandises par jour...
1938-2018 : 80 ans de SNCF racontés par La vie du Rail

Cliquez sur l'image

A l'heure du 80e anniversaire de la SNCF en 2018, ce livre raconte la chronique ferroviaire d'un siècle à travers des images fortes, des témoignages, des succès, des exploits techniques, des épisodes douloureux ou heureux vécus par les cheminots, hommes et femmes.

À voir également dans le département

L’Italie aux portes du Mans

placeNeuville-sur-Sarthe - Sarthe 
label Hôtels, restaurants, bars Etonnant... non ?  

De la brocante aux bijoux en une fabrique de rêves…

placeLe Mans - Sarthe
 
label Petits métiers Gens d'ici  

A Montabon, les trains ont la tête qui tourne !

placeMontabon Montval sur loire - Sarthe
 
label Edifices remarquables Gares & Trains Musées & Collections  

En Pays de la Loire, une chambre d’hôtes insolite, le Moulin d’Avezé, sur L’Huisne

placeAvezé - Sarthe  
label Cabanes, maisons, igloos, gîtes et cie  

Nos partenaires