Combourg, le fantôme à la jambe de bois avait-il un chat ?

Combourg, une filiation magique…

Il faut bien le reconnaître, les Français adorent se chamailler, discutailler, polémiquer… et, puisque nous sommes en Bretagne, voici une jolie dispute, qui se prolonge encore de nos jours, bien entendu…

La mythique forêt de Brocéliande, celle de la fée Viviane, de Merlin l’enchanteur et du roi Arthur est généralement, très généralement, indiquée comme étant l’actuelle forêt de Pimpont.
Oui mais voilà…  d’autres affirment qu’elle se situe dans une zone formant triangle, entre Saint Malo, le Mont-Saint-Michel, et Rennes. Dans cette zone, un vaste espace circulaire de 40 kilomètres de diamètre environ dont le centre est… Combourg. Si vous voulez en savoir plus, vous trouverez sur Internet les traces des furieuses batailles savantes, documentées avec plus ou moins de bonheur ou de bonne foi, que se livrent les défenseurs de l’une ou l’autre thèse.

Voilà, quand même, le château de Combourg installé dans une filiation magique !

 

De Du Guesclin à Chateaubriand…

Bâti au XIe siècle, le château a appartenu aux du Guesclin. Finalement, de main en main, il est arrivé à la famille Chateaubriand. Et c’est ainsi que l’écrivain et homme politique François René de Chateaubriand y passe une partie de son enfance. Et il se trouve donc automatiquement désigné comme le berceau du romantisme.
Mais, quand même, ce n’était pas très gai ! Dans ses « Mémoires d’outre-tombe », voici ce qu’en disait Chateaubriand lui-même :

« Des chouettes voletant d'une tour à l'autre, passant et repassant entre la lune et moi, dessinaient sur mes rideaux l'ombre mobile de leurs ailes. Relégué dans l'endroit le plus désert, à l'ouverture des galeries, je ne perdais pas un murmure des ténèbres. Quelquefois, le vent semblait courir à pas légers ; quelquefois il laissait échapper des plaintes ; tout à coup, ma porte était ébranlée avec violence, les souterrains poussaient des mugissements, puis ses bruits expiraient pour recommencer encore. A quatre heures du matin, la voix du maître du château appelant le valet de chambre à l'entrée des voûtes séculaires, se faisait entendre comme la voix du dernier fantôme de la nuit ».

On voit bien ici décrit quelque chose qui ressemble fort à des agissements fantomatiques…

 

Le comte de Combourg avait-il une jambe de bois ?

Il faut dire que le père de Chateaubriand lui-même, qui dormait dans la « chambre rouge » rapportait que les habitants des alentours disaient que le comte de Combourg, mort depuis trois siècles, revenait à intervalles réguliers, et que l’on entendait très nettement sa jambe de bois sur le sol.
Et où cela se passe-t-il ? Dans la fameuse « chambre rouge » !

 

Le comte de Combourg avait-il un chat ?

Décidément, les Chateaubriand étaient extrêmement flegmatiques, ou sourds !
Si le père dormait dans la « chambre rouge » en endurant les promenades du fantôme à la jambe de bois, sans s’en soucier plus que ça, son fils, l’écrivain, dormait, lui, dans une chambre proche de la « Tour du chat », ainsi nommée parce que le fantôme était parfois accompagné d’un chat, noir évidemment, et dont on entendait les miaulements, maléfiques évidemment.

Et ce chat, de nombreuses personnes sont certaines de le voir sous la forme d’un chat momifié exposé dans une vitrine plaçée… dans la chambre même que Chateaubriand, enfant, occupait.
Et d’où vient ce chat ?
Lors d’importants travaux de restauration, il a été découvert, emmuré, derrière une grosse poutre datant du XVIe siècle.
De là à donner immédiatement corps à la légende du chat fantôme, il n’y a pas l’épaisseur d’un poil de moustache de chat !

 

Château de Combourg
23 Rue des Princes
35270 Combourg
Tél. : 02 99 73 22 95


info@chateau-combourg.com

 

https://www.chateau-combourg.com/francais.htm


Pour aller plus loin...

Contes et légendes de Bretagne

Cliquez sur l'image

En Bretagne, le diable s'en prend à ceux qui aiment la vie et l'amour.
Contes Populaires de Basse-Bretagne: (Intégrale les 3 Volumes soit plus de 70 contes)

Cliquez sur l'image

François-Marie Luzel (6 juin 1821 Plouaret - 26 février 1895 Quimper), également connu sous la forme bretonne de son nom Fañch an Uhel, est un folkloriste breton, et également un poète en langue bretonne. Le livre existe en version brochée et en version numérique (Kindle)
Contes & légendes du pays breton

Cliquez sur l'image

Il n'est guère de peuple sur terre qui ait autant d'imagination et de fantaisie que celui des
Celtes. Nos vieux conteurs savaient broder à l'infini sur les thèmes traditionnels, fantastiques ou drolatiques, conservés dans leur mémoire. Une trentaine de récits légendaires, grands
classiques ou plus rares, sont réunis ici en dix chapitres
CONTES TRADITIONNELS DE BRETAGNE

Cliquez sur l'image

Korrigans, morganets et menhirs enchantés sous la lune surprennent les héros et héroïnes de ces 12 contes parmi les plus populaires de Bretagne. L'Ankou ou les ruses du Diable s'y dévoilent aussi, sur terre et sur mer !
Une Bretagne des légendes

Cliquez sur l'image

Des légendes, une Bretagne... Les histoires de magiciens et de fées, d'anges et de démons, de dragons, de monstres et de lutins facétieux, de modestes héros et d'héroïnes qui ne leur veulent pas forcément du bien... constituent une part de l'inestimable patrimoine armoricain ! On aurait tort de n'y voir qu'un divertissement pour veillées paysannes.

À voir également dans le département

La Maison du Québec Saint Malo

La Maison du Québec est à Saint Malo, bien sûr !

placeSaint Malo – Ille-et-Vilaine 
label Activités touristiques, sportives, culturelles Grands sites Gens d'ici Musées & Collections Cabanes, maisons, igloos, gîtes et cie Villes & villages  
Le château de Combourg

Combourg, le fantôme à la jambe de bois avait-il un chat ?

placeCombourg - Ille-et-Vilaine 
label Légendes, histoires & Trésors Châteaux & Monuments  
Bécherel

Bécherel, première Cité du Livre en France

placeBécherel - Ille-et-Vilaine 
label Activités touristiques, sportives, culturelles Villes & villages  
Les rochers sculptés de l'Abbé Fouré

Les rochers sculptés de l'Abbé Fouré… immense témoignage de l'art brut

placeRothéneuf - Ile et Vilaine 
label Pays Breton Etonnant... non ?  

Découvrez les régions du Grand Ouest