Dans le Cher, le bistrot… ça roule !

Le café du coin…

Le café du coin, le bistrot de la place… en ville, comme dans les petits villages, ces lieux sont de petites assemblées permanentes, qui évoluent au fil de la journée, où l’on raconte et où l’on se raconte, où l’on se remémore le passé, où l’on imagine l’avenir, où les nouvelles se croisent et se diffusent, où l’on s’engueule, où l’on s’aime bien, où l’on est, ensemble, du même lieu… bref, ce sont des lieux modestes, mais extrêmement importants !

 

Oui mais voilà…

Oui mais voilà… ces cafés, ces bistrots, sont en voie de disparition dans les villages, qui sont eux-mêmes en voie d’extinction.

Petit à petit, les commerces ont fermé, asphyxiés lentement par la diminution de la population et par l’ouverture, pas très loin, en périphérie de la ville voisine, du centre commercial dûment muni de sa « grande surface ». Alors ?

 

Alors, une idée insolite…

Alors Sébastien Cherrier a une idée, une idée a priori insolite… ancien brocanteur, il est habitué à se déplacer, à déballer ici aujourd’hui, et ailleurs demain… et du coup, il a l’idée de se déplacer… avec un bar !

Il crée un « café camion » (en français aujourd’hui, on dit un « bar truck » !), et décide d’aller de village en village. Il commence seul et avec pas grand-chose : son camion, un parasol de marché, et quelques tables et chaises de brocante.
Et il se lance… en plein hiver !
Et ces premiers mois d’activité lui montrent bien que, en dépit du temps, du froid, l’envie et le besoin sont bien là, et que, même hebdomadaire, son passage correspond bien à une envie, un besoin, à un manque.
Très cohérent avec sa démarche, et pour éviter que les tarifs ne soient un obstacle, il pratique des prix qu’il qualifie lui-même comme étant des prix « associatifs » !

 

Une idée « boule de neige ».

Son idée est très bien accueillie, et suscite, non seulement la sympathie, mais aussi des coups de main concrets. Un nouveau comptoir est réalisé par un ébéniste menuisier, un plombier « sponsorise » une nouvelle tonnelle, les mairies font état de son passage dans leur site Internet, et il leur vient des idées : et si l’on mettait un terrain de boules à côté…

Les « sachants qui savent » diraient sans doute que cette activité crée « du lien social » ou ravaude « le tissu social » bien râpé ! En fait, tout simplement, ce « café camion », bien nommé « C’est l’Occaz » fait renaître la vie…

Et c’est sans doute pour cette raison, fondamentale, que sa notoriété a fait « boule de neige » et s’est étendue très au-delà de sa tournée des villages du Cher. Les journaux locaux et régionaux en ont parlé, bien sûr, mais aussi des journaux nationaux, des radios, et même des organes de presse étrangers, ce qui souligne bien qu’il y a un véritable problème, profondément ressenti, et que cette initiative contribue, pour sa part, à sa solution.

 

Pour boire un verre avec lui…

Si vous êtes de la région et que vous ne le connaissiez pas encore, ou si vous êtes de passage, en vacances dans le Cher, voici, tout simplement, les lieux et l’horaire qu’il nous a communiqué :

 

Lundi de 18h à 22h  à Neuvy deux Clochers

Mardi de 18h à 22h à Azy

Mercredi de 18h à 22h à Rians

Jeudi de 8h à 13h au marché à Farges en Septaine et de 18h à 22h à Etrechy

Vendredi de 18h à 22h à Villquiers

Samedi une semaine sur deux dans la commune de Farges en septaine ou Neuvy deux clochers dès 11h

 

À votre santé !

 

Cherrier Sébastien

C'est l'Occaz

Tél. : 07 60 64 27 88

 

 

 


Pour aller plus loin...

Bistrots de toujours

Cliquez sur l'image

Un très beau livre aux couleurs de nos bistrots de France ! Partez pour une balade culinaire empreinte de nostalgie et de gourmandise au travers des petits bistrots de nos campagnes et de nos villes... Ambiances typiques, histoires et reportages avec cartes postales et photos d'archive sont réunies dans cet ouvrage, ainsi que 70 recettes traditionnelles savoureuses, de l'entrée au dessert, pour le plus grand plaisir des yeux et des papilles !
Cafés, Bistrots & Cie

Cliquez sur l'image

Visite en aquarelle dans ces lieux de vie pas comme les autres, chargés de convivialité et de fêtes...
Un bistrot sinon rien

Cliquez sur l'image

Nous ne sommes pas dans le Cher, mais dans le Massif Central. Mais les problèmes, comme les besoins, sont proches… A quatre voix, un géographe, un ethnologue, une chargée de mission des Parcs naturels et un photographe racontent des bistrots du Massif central, au fil des saisons. Ils confient leurs rencontres humaines et disent l'importance de sauver ces lieux modestes et précieux à la fois.

À voir également dans le département

Sébastien Charrier

Dans le Cher, le bistrot… ça roule !

placeNeuvy deux clochers, Azy, Rians, Farges en Septaine, Etrechy - Cher 
label Petits métiers Gens d'ici Hôtels, restaurants, bars  
Merrands

A Méry ès bois, le dernier merrandier

placeMéry ès Bois - Cher 
label Petits métiers Gens d'ici  

Découvrez les régions du Grand Ouest