Les écomusées de Seine-Maritime

Parmi les articles consacrés aux écomusées du « Grand Ouest », tous uniques et insolites, voici les écomusées de Seine-Maritime

 

Les écomusées, ou la mémoire des hommes préservée, partagée...

Il y en a environ 300 dans le monde, dont 200 en Europe. Leurs actions : recherche, présentation, conservation, et mise en valeur de biens, activités, métiers, savoir-faire, ces racines qui forment le patrimoine matériel et immatériel d’une région, et d’une population.

De ce fait, chacun d’entre eux est riche de ses particularités, unique, insolite.


Le Grand Ouest Insolite, en conséquence, les présente.
Département par département, vous trouverez la liste des écomusées, les adresses, les liens utiles, et un petit texte descriptif extrait de leurs sites internet, ou de documents divers qui leur sont consacrés.
Vous voulez les découvrir tous ? Tapez « écomusées » dans le petit outil de recherche qui se trouve tout en haut de chaque page, à droite du logo « Grand Ouest Insolite »

 

Notre-Dame-de-Bondeville (76) : Musée industriel de la corderie Vallois 

L’histoire du musée industriel de la Corderie Vallois remonte au 18e siècle. A l'origine, Jean Toussaint, un marchand de Darnétal, exploitait depuis 1759 un moulin à papier datant du 16e siècle.
Le 9 août 1836, l'usine est rachetée par Edouard-Henri Rondeaux, indienneur à Bolbec. Après une reconversion temporaire en filature de laine, durant la crise cotonnière des années 1860, l'usine est transformée en corderie mécanique en 1880 par Jules Vallois, cordier à Saint-Martin du Vivier. Elle fonctionnera jusqu’en 1978, date de sa fermeture.
Le 11 février 1994, le musée industriel de la Corderie Vallois était inauguré.

 

Premier musée industriel de France
On peut encore y voir les anciens bâtiments, ainsi que l'ensemble des machines, mues par la roue à aubes qui fait toujours vibrer l'édifice au rythme de la rivière.

Quelques images avec cette vidéo réalisée par le Département de Seine-Maritime.

Secrétariat et réservation - renseignements sur les activités :
Tél. : 02 35 74 35 35


publics1@musees-rouen-normandie.fr

https://corderievallois.fr/fr/le-musee

 

Saint-Nicolas-d'Aliermont (76) : Musée de l'horlogerie

Haut lieu de l’histoire industrielle de la région, Saint-Nicolas d’Aliermont présente un espace de plus de 350 m² pour visiter le musée de l’horlogerie.
A travers les collections, les documents d’archives, les témoignages, les photographies, et grâce à l’atelier d’horloger, entrez dans l’univers de la mesure du temps et plongez au cœur de la vie des ouvriers horlogers.
Plus de 400 objets, machines, outils et documents exposés.
L’horlogerie domestique, la vie des horlogers, l’atelier de démonstration.
La gestion et la mesure du temps, l’horlogerie scientifique et de haute précision

Le département de la Seine-Maritime a fait réaliser une vidéo de présentation du Musée de l’Horlogerie

 

Musée de l’horlogerie
48, rue Edouard Cannevel
76510 Saint-Nicolas d’Aliermont
Tél. : 02 35 04 53 98


accueilmuseehorlogerie@orange.fr

http://www.musee-horlogerie-aliermont.fr/

 

 

Martainville-Épreville (76) : Musée des traditions et arts normands

Le Musée des Traditions et Arts Normands a été créé en 1961 par le Conseil Général de Seine-Maritime.
Un vaste collectage du mobilier, des costumes, de la céramique, de la verrerie et des objets de la vie quotidienne en Haute-Normandie datés du XVe siècle et jusqu’au XIXe siècle a permis de constituer une exceptionnelle collection retraçant l’histoire des arts et traditions populaires de cette région.

Au fil des années, le musée s’est enrichi grâce à de généreux dons, notamment dans le domaine du textile par une importante donation de mouchoirs illustrés de la famille Buquet. Ce sont aujourd’hui 15 000 œuvres qui sont exposées de manière permanente ou temporaires dans le musée et ses dépendances.
Dans le musée, une exceptionnelle collection de mobilier haut-normand évoque l’évolution des styles du XVe au XIXe siècle. L’ethnographie des régions de Haute-Normandie (Pays de Caux, Eure, Pays de Bray, Littoral) est exposée sous l’aspect d’intérieurs de fermes reconstitués avec meubles et objets de la vie quotidienne aux XVIIIe et XIXe siècles. Le dernier étage présente une des plus importantes collections de coiffes, bijoux et costumes normands.

Vous pouvez jeter un petit coup d’œil avec cette vidéo de Arty Steam.

 

 

Musée des Traditions et Arts Normands
Château de Martainville
Route du Château (RN 31)
76116 Martainville-Epreville
Tél. : 02.35.23.44.70

http://www.chateaudemartainville.fr/fr/home/

 

 


Pour aller plus loin...

La Seine-Maritime Intime

Cliquez sur l'image

Bienvenue à tous dans la Seine-Maritime des quatre saisons. Bienvenue dans les ruelles de nos communes. Bienvenue dans nos églises et nos chapelles. Bienvenue dans nos chemins creux, sur nos sentiers du vertige coincés entre ciel et mer. Bienvenue dans les entrailles de nos futaies, dans les profondeurs de nos valleuses. Bienvenue au cœur d’une nature riche, généreuse, prête à s’offrir à qui sait, à qui veut voir. Stéphane William Gondoin est l’auteur de très nombreux ouvrages et articles culturels ou historiques. Il est également rédacteur en chef adjoint du magazine Patrimoine Normand.
Seine-Maritime (France) - Guide Clin d'Oeil

Cliquez sur l'image

Le tourisme est diversifié entre Rouen, la vallée de la Seine, les stations balnéaires du littoral (Étretat, Fécamp, Dieppe, Le Tréport).
On peut également évoquer les ports, parmi lesquels, notamment, Saint-Valery-en-Caux pour la plaisance. La Seine-Maritime dispose de huit passages d'eau entre Rouen et l'embouchure de la Seine, permettant la traversée de celle-ci par des bacs amphidromes, en complément des ponts.
Plusieurs routes touristiques dans le département permettent de découvrir le patrimoine selon un thème.
Seine-Maritime les 30 plus beaux sentiers

Cliquez sur l'image

Le territoire concerné : La Seine-Maritime combine des paysages littoraux exceptionnels ouverts sur la Manche et un arrière-pays façonné par l'homme selon la tradition paysagère normande. 3 régions visitées : Le pays de Caux (maritime et intérieur) La vallée de la Seine (Parc naturel régional des Boucles de la Seine normande) Pays de Bray. Le guide : - 64 pages - Format pratique : 12 x 21 cm - 30 itinéraires entre 1h45 et 5h00 - Cartographie sur fond IGN au 1 : 25 000 pour se repérer facilement - Détail des centres d'intérêts - Renseignements pratiques pour randonner en toute sécurité - Adresses utiles.

À voir également dans le département

La Vitrine du Lin

Un clos-masure et le lin normand

placeBretteville du Grand Caux - Seine-Maritime 
label Activités touristiques, sportives, culturelles Petits métiers Gens d'ici Cabanes, maisons, igloos, gîtes et cie  
Karine Niederman

Une modiste à Étretat

placeEtretat - Seine-Maritime
 
label Petits métiers Gens d'ici Etonnant... non ?  
Les Pêcheries - Musée de Fécamp

Musée : Pêcheries, et autres !

placeFécamp – Seine-Maritime 
label Musées & Collections  

Doudeville, la capitale du lin, mais pas que…

placeDoudeville - Seine Maritime
 
label Spécialité du Grand Ouest Villes & villages  

Découvrez les régions du Grand Ouest