Au milieu de l’eau et de la ville, un château !

En pleine ville, un château avec ses douves !

 

Il était une fois…

Il était une fois un joli petit château. Comme il se doit, il était entouré par de jolies douves formant carré. Jusque-là, classique ! Là où les choses deviennent un peu plus insolites, c’est que le tout est en pleine ville, l’un des côtés étant même longé par une petite avenue…

 

Onzain, un château à l’intérêt triple…

Le site, à l’emplacement particulièrement stratégique, était déjà très probablement occupé dès l’an 1000. Sur les constructions primitives, un château est construit vers la fin du XIVe siècle, puis une autre campagne de construction a lieu au milieu du XVIe siècle, ne laissant subsister qu’une grosse tour du premier château.
Cette seconde construction fait naître un grand château en forme de « L », dans lequel François Ier séjourna plusieurs fois.

Grandeur et vicissitudes, il n’en restera qu’un petit pavillon.
Par la suite, de gros travaux d’embellissement et d’aménagement des jardins ont été réalisés, puis, de propriétaire en propriétaire, on arrivera, vers 1845, à la construction du bâtiment qui occupe actuellement le centre de l’îlot des Douves.
Nous avons maintenant un hectare environ qui, entouré d’eau, offre une douceur et un charme indescriptibles, que vous pouvez prolonger poétiquement en promenant en barque parmi les hérons, les cygnes et les canards d’ornement, en observant peut-être, à côté d’un nénuphar, une carpe qui vient vous saluer en surface !

Par ailleurs, le musée présente un musée galerie qui s’expose dans la grande salle de 5 m sous plafond, abrité dans l’ancienne grosse tour du XIVe siècle.

Enfin, les propriétaires actuels offrent de superbes chambres d’hôtes aux visiteurs, une suite familiale de quatre pièces superbement meublées, et une chambre située dans la tour, une petite chambre de 40 m² et de 6,60 mètres sous plafond. Histoire de faire d’une pierre deux coups, renseignez-vous sur la saison culturelle des Douves d’Onzain…

Et de même que le lieu présentait un intérêt stratégique dans les temps anciens, il présente ce même intérêt pour les visiteurs, puisque, en plein cœur du village d’Onzain, il se trouve face au château de Chaumont, et à un quart d’heure de Blois, Amboise, et Chenonceaux, ou à une demi-heure de Chambord ou de Tours.

 

Les Douves Onzain
41150 Onzain

Tél. : 02 54 20 82 66

contact@lesdouvesonzain.fr

https://www.lesdouvesonzain.fr/

 

 


Pour aller plus loin...

Blois insolite et méconnu

Cliquez sur l'image

Saviez-vous que le château de Blois fut transformé en caserne, que Blois fut un temps capitale de la chaussure ou que le peintre blésois Paul Renouard inspira Van Gogh et Degas ? Après le succès de Blois insolite et secret paru en 2013, Jean-Paul Sauvage et Pascal Nourrisson nous proposent un deuxième opus tout aussi riche en découvertes. Églises disparues, vestiges des anciens tramways, façades d’établissements désormais fermés Blois regorge de nombreux trésors méconnus et pittoresques qui font la richesse historique de cette ville au charme si souvent conté. Le patrimoine blésois se dévoile ici au détour des rues, par la présence de détails originaux ou au travers d’anecdotes.
Amboise : Un château dans la ville

Cliquez sur l'image

Alors que Louis XI accentua le caractère fortifié de la demeure d’Amboise dont il actualisa le parti résidentiel, le projet de Charles VIII tendit à faire du château un palais, séjour privilégié de la cour. D’une ampleur jamais encore égalée, le chantier de construction royal eut des répercussions immédiates sur l’économie et l’urbanisme de cette petite «ville-pont» de 300 à 400 feux. La tradition constructive ancienne, liée aux ponts, fut renouvelée par la venue et la verve d’une main-d’œuvre hautement qualifiée attirée par le chantier royal. Dans les trois dernières décennies du XVe siècle, Amboise édifia ainsi quatre édifices édilitaires qui demeurèrent les seuls de la ville jusqu’au XVIIIe siècle. A travers l’architecture privée et urbaine transparaît le cadre de vie des différents milieux sociologiques renouvelés par l’installation des officiers de la cour et de la main d’œuvre industrielle. L’étude du mobilier du château révèle pour sa part la richesse du décor qui ornementait les salles, décor qui s’affichait encore lors de réceptions auxquelles participait aussi la ville.
Chenonceau: Le château sur l'eau

Cliquez sur l'image

« Dans la précieuse guirlande des châteaux de la Loire, où l'art de la Renaissance a trouvé sa plus belle expression française, servie par des paysages chantés par tous les poètes, Chenonceau est probablement le joyau le plus admiré, le plus apprécié. L'échelle humaine de ses proportions, l'ingéniosité de ses dispositions, l'unique poésie du lieu, une rivière qu'un château semble franchir à grandes enjambées pour passer d'une rive à l'autre... tant de beauté attire des amateurs de tous les pays de la planète. »
Jean-Pierre BABELON
LE LIVRE DE RÉFÉRENCE SUR CHENONCEAU, LE GRAND JOYAU DE LA RENAISSANCE, CE CHÂTEAU DES « DAMES » QUI FUT LA PROPRIÉTÉ DE DIANE DE POITIERS, CATHERINE DE MEDICIS, LOUISE DE LORRAINE OU ENCORE LOUISE DUPIN.
Chaumont-sur-Loire : Art et jardins dans un joyau de la Renaissance

Cliquez sur l'image

L’auteur. Agrégée de lettres classiques, Chantal Colleu-Dumond a été successivement directrice du Centre Culturel Français d'Essen en Allemagne, attachée artistique à Bonn, conseillère culturelle et scientifique à Bucarest. Elle a aussi dirigé le service des Affaires internationales du ministère de la Culture, avant de prendre le poste de conseillère culturelle à Rome, puis à Berlin. Passionnée par le patrimoine et la création, elle dirige le Domaine, le centre d'arts et le Festival des Jardins de Chaumont-sur-Loire depuis 2007. Elle est l'auteure chez Flammarion de Jardin contemporain, mode d'emploi (2012) et Art et Nature à Chaumont-sur-Loire (2017).
Le Loir-et-Cher : Châteaux, manoirs et logis

Cliquez sur l'image

Ce beau livre recense les châteaux, manoirs et logis du Loir-et-Cher. Il nous fait découvrir environ 600 sites, chacun présenté au travers d'une photographie actuelle ou d'une reproduction d'un document ancien, et d'une notice historique et descriptive, faisant la part belle aux documents d'archives originaux, actes notariés, états des lieux, plans cadastraux et monographies familiales. Complété par une bibliographie détaillée, un lexique des termes architecturaux, un index des noms de lieu, la liste des lieux classés ou inscrits aux monuments historiques, cet ouvrage deviendra sans aucun doute la référence sur son sujet.

À voir également dans le département

Trôo

Trôo, de l’eau et des troglos

placeTrôo - Loir-et-Cher 
label Villes & villages  
La ville souterraine

Des champignons hors normes, et une ville souterraine stupéfiante !

placeBourré – Loir-et-Cher 
label Activités touristiques, sportives, culturelles Grands sites Edifices remarquables Curiosités naturelles Records : Les + et les - Gastronomie [à manger] Etonnant... non ? Villes & villages  
Conteuse de Dis raconte

Conteurs et baladins de Sologne

placeLoir-et-Cher 
label Petits métiers Gens d'ici Légendes, histoires & Trésors Jardins, activités de découverte et de loisirs  
La Ferme du Bouchot

La ferme du Bouchot, gîte et permaculture

placePierrefitte-sur-Sauldre – Loire-et-Cher  
label Cabanes, maisons, igloos, gîtes et cie  

Découvrez les régions du Grand Ouest