Fête de la bouse dans le Marais Poitevin

Au foyer rural deTriaize, depuis des années, chaque année, c’est la fête ! Et quelle fête… ! La « fête de la bouse » !

 

La bouse…

Commençons par l’objet principal de la fête, la bouse, et, pour les pauvres malheureux qui ne vivent qu’en ville, et qui croient qu’un filet de poisson se rencontre dans la mer sous la forme d’un petit rectangle pané, il nous faut d’abord la définir un peu…
Alors… comment dire…
Une vache… vous voyez à peu près ? A une extrémité, il s’introduit de l’herbe, du fourrage, etc.… bon, et bien, ce que vous obtenez à l’autre extrémité, c’est la bouse !
Étant donc constituée de résidus végétaux, elle est combustible, et l’homme, qui n’est pas idiot, s’en est rendu compte depuis très longtemps. Alors, depuis très longtemps, il la collecte, il la fait sécher, puis il se chauffe avec.

Évidemment, on pourra dire qu’il y a bien d’autres combustibles, comme du charbon, du bois… mais, quand on se trouve dans un espace comme celui constitué par le Marais Poitevin, il n’y a pas de charbon en dessous, il n’y a pas d’arbres au-dessus !
Mais, il y a des vaches… alors, concluez vous-même !
On utilise ce qui a quelquefois été appelé le « bois de vache » !

 

La fête…

Pour une belle fête, c’est une belle fête, organisée par le foyer rural.
On y trouve bien sûr, la traditionnelle démonstration de moisson à l’ancienne, de battage de blé, d’exposition de très vieux tracteurs, et l’on y croise le tondeur de moutons, et le lanceur de bottes de paille !

Mais, évidemment, le clou de la fête, c’est la bouse !
Et l’on pourra s’initier à sa technique de fabrication, au cours de laquelle, après avoir été soigneusement malaxée avec de la paille par des bœufs que l’on fait tourner en rond, elle prendra sa forme définitive par l’utilisation savante de moules spécifiques, ainsi que vous pouvez le voir dans la vidéo en bas l’article. Tout un art !

 

Le bâton sautou…

C’est la deuxième vedette de la fête.
Ne perdons pas de vue que nous sommes dans le Marais Poitevin, et que, s’il n’y a pas d’arbres, il y a de nombreux fossés pleins d’eau.
Et ces fossés, ces petites voies d’eau, sont souvent trop larges pour que l’on puisse tout simplement sauter par-dessus. À partir de là, deux solutions : faire un très grand détour, où trouver le moyen de sauter par-dessus quand même.
Et c’est pour cela qu’est utilisé le fameux bâton sautou. C’est une belle perche, et l’on sait bien que le saut à la perche permet de sauter haut et de sauter loin, cette dernière particularité étant très intéressante, en la circonstance, bien sûr.
Oui, mais le fond de ces fossés est naturellement très mou. Pas de problème : il suffit d’adjoindre à la perche un beau disque de bois qui va permettre de faire appui. C’est le fameux bâton sautou, et, au cours de la fête, les jeunes en font de brillantes démonstrations !

 

Foyer Rural
1, rue de la Maratte
85580 Triaize
Tél.  : 02 51 27 95 67
foyer.triaize@wanadoo.fr

 

 

 


Pour aller plus loin...

Balades nature dans le Parc naturel régional du Marais poitevin

Cliquez sur l'image

20 balades à la découverte du Marais poitevin sous tous ses aspects : marais desséché, marais mouillé, Venise verte, réserves naturelles...
Comment la nature et l'homme ont-ils forgé le Marais poitevin ? Est-ce un héron pourpré ou cendré que vous distinguez dans la roselière ? D'où provient l'énorme ragondin ? Qu'est-ce que la Venise verte ? Où s'adresser pour faire des sorties nature accompagnées ? Vous trouverez la réponse à ces questions, et à bien d'autres, dans ce guide entièrement remis à jour.

À voir également dans le département

C’est qui qu’a le Kiki ?

placeVix - Vendée 
label Petits métiers Gens d'ici Gastronomie [à boire] Spécialité du Grand Ouest  

C’est gai, la pagaie !

placeSallertaine - Vendée 
label Curiosités naturelles  

Le Kulmino, étonnant château d'eau

placeNotre Dame de Monts - Vendée 
label Edifices remarquables Etonnant... non ?  

Vintage, Cadillac et marais poitevin !

placeTalmont Saint-Hilaire - Vendée 
label Cabanes, maisons, igloos, gîtes et cie  

Découvrez les régions du Grand Ouest