Jupilles, un bistrot, ça renaît, ça revit !

Jupilles, la Brass’Vie

C’est une brasserie ? Non… c’est la Brass’Vie ! Insolite ? Ah, ça… oui ! Il n’est pas besoin d’être une grande ville pour créer des trucs incroyables. Et en voici un bel exemple à Jupilles, moins de 600 habitants.Ici, comme en de nombreux villages, le bistrot était à l’agonie, le bistrot était mort.Bon, et bien une association se crée, reprend les murs, et c’est parti…et c’est parti avec un hymne, bien sûr…

 

Hymne à la Brass’Vie

« Un bistrot, ça renaît, ça revit,
À l’endroit, dans vos verres.
Un troquet pour la paix, pour la vie,
Ça réchauffe les déserts.

On partage des copains, des amis,
C’est la poire au dessert.
Un régal, un bon pain, une bonne mie,
Ça respire le bon air.

Et l’espérance au marc de café,
Comme le soleil dans l’obscurité.

Bienvenue, aux idées, aux pensées,
Sur vos lèvres, vos sourires.
Un bonjour, un bisou, un baiser,
Ça réveille les plaisirs.

Une maman, un bébé, un pépé,
Un voyageur égaré.
Un gamin, un papa, une beauté,
Ça resplendit au café.

À la Brass’Vie, on enterre la mort.
À la Brass’Vie, c’est la vie qu’on dévore ».

Que dire d’autre ?

Tout l’esprit du lieu et là ! Bravo à Guillaume Maussion pour avoir su si bien le traduire !

Le lieu n’étant pas débit de boissons, c’est l’adhésion à l’association (cinq euros !) qui va vous permettre de vous accouder au bar… d’un côté, ou de l’autre, puisque vous pouvez consommer, mais aussi servir !

Vous pouvez aussi, si vous avez quelque talent, servir en cuisine pour y confectionner… ce que vous savez confectionner, et, bien souvent, avec des produits en provenance directe des producteurs locaux et des jardins des adhérents 

  

la Brass’Vie de Jupilles… un foisonnement d’activités !

Au-delà de l’aspect bar et restaurant, vous pouvez participer à la « scène ouverte », contes, chansons, bœuf musical, à l’atelier électricité, à des chantiers participatifs (des toilettes sèches en projet), à des causeries philo, au cercle musique, au cercle covoiturage, etc., etc.…

S’agit-il du dernier soubresaut d’un monde qui meurt, ou, bien au contraire, des premières manifestations de vie d’un monde qui renaît ? Si vous êtes de la région, allez donc faire un tour, et si vous êtes simplement de passage, et bien… passez les voir !

 

 

La Brass’Vie
Le Saint-Jacques, 
3, Place André Ricordeau
72500 Jupilles


brassviejupilles@gmail.com


vlap.fr/labrassviedejupilles

 

 


Pour aller plus loin...

Bistroscope, l'Histoire de France racontée de cafés en bistrots

Cliquez sur l'image

« L’histoire d’un pays ne se limite pas à ses princes et ses batailles. Loin des palais royaux ou présidentiels, elle naît aussi dans les auberges, cafés, bistrots et brasseries. Véritables bouillons de culture, ces lieux de rencontres et d’échanges apportent boissons et idées nouvelles à ceux qui les fréquentent (…) Depuis les origines, dans les tavernes, bistrots et cafés, la parole s’exprime, se met en scène, se transmet. La perception du monde évolue au fur et à mesure des discussions, des clients qui entrent et sortent (…) Le bistrot révèle les mentalités d’une époque, les vestiges du passé et les tendances émergentes. Ce "Bistroscope" nous invite à mieux comprendre notre monde contemporain. »
La vie de bistrot

Cliquez sur l'image

Ne le disait-on pas condamné sous l'assaut des chaînes de restauration rapide, des fast-foods et autres snackings ? Le bistrot fait de la résistance. Lieu de passage où l'on papote en mangeant un morceau ou en buvant un verre, lieu d'échange où l'on discute de sport, de politique ou de soi-même entre amis ou avec de parfaits inconnus, lieu de rencontre où s'ébauchent relations amoureuses et projets de tous ordres, havre de tranquillité, sas de décompression entre vie professionnelle et foyer : le bistrot est tout cela à la fois. Et parce qu'il y règne un état d'esprit entretenu au quotidien par le patron ou la patronne, il nous transforme en citoyen de comptoir accrochant au perroquet son statut social avec sa veste. Voilà ce que nous raconte un patron passionné, Yves, parti gamin de sa bourgade auvergnate pour finir dans son propre bistrot parisien. Et à travers l'exemple de sa vie haute en couleur, c'est toute l'histoire des Auvergnats de Paris que l'on trouve ici déroulée dans le temps d'une journée entre les murs de cette République en modèle réduit.
Rendez-vous au Café du bonheur

Cliquez sur l'image

Evie Flynn a toujours été le mouton noir de sa famille si parfaite : une rêveuse, vagabonde dans l’âme, contrairement à ses sœurs aînées.
Elle s’est d’abord rêvée actrice, puis photographe et chanteuse, mais sans grand succès.
Lassée de ces échecs, elle s’est construit une vie raisonnable : entre un travail qu’elle déteste et un fiancé très terre à terre (pour ne pas dire ennuyeux), elle regarde sa vie défiler sous ses yeux.
Mais quand sa tante préférée décède dans un accident de voiture, lui léguant le petit café qu’elle tient sur le port de Carrawen Bay, Evie n’hésite pas longtemps avant de tout plaquer pour vivre pleinement cette aventure...

À voir également dans le département

Musée de la Coiffe

C’est une marotte, ce musée coiffé !

placeFresnay-sur-Sarthe - Sarthe 
label Activités touristiques, sportives, culturelles Petits métiers Gens d'ici Musées & Collections  
Musée du Vélo « La belle échappée »

En selle ! Musée « La belle échappée »

placeVilleneuve-en-Perseigne - Sarthe
 
label Activités touristiques, sportives, culturelles Gens d'ici Musées & Collections  

En Pays de la Loire, une chambre d’hôtes insolite, le Moulin d’Avezé, sur L’Huisne

placeAvezé - Sarthe  
label Cabanes, maisons, igloos, gîtes et cie  

A Montabon, les trains ont la tête qui tourne !

placeMontabon Montval sur loire - Sarthe
 
label Edifices remarquables Gares & Trains Musées & Collections  

Découvrez les régions du Grand Ouest