Fais ce que voudras au musée Rabelais

Croisez Gargantua, et l’abbaye de Thélème…

Certains lieux expriment un humanisme épanoui, où l’on respire le ciel et la terre, l’esprit de liberté, les racines ancestrales, les vents des découvertes, les yeux dans les nuages et un verre à la main…

Personnellement, c’est ce que je ressens à la Devinière, ni château, ni chaumière, une « maison des champs » si bien posée au milieu de ce paysage si paisible, et dont Rabelais fit le décor naturel des aventures de ses fantastiques personnages.
Il est là, et eux aussi !

 

Le musée Rabelais…

On vous y rappellera, bien entendu, ce texte fondateur : « Toute leur règle tenait en cette clause : « fais ce que voudra », car des gens libres, bien nés, bien éduqués, vivant en honnête compagnie, ont par nature un instinct et un aiguillon qui pousse toujours vers la vertu et les éloigne du vice ». Toute la suite est là, la Renaissance, les Lumières, etc.
Vous serez également invités à découvrir les différents bâtiments au long d’un parcours scénographique puis, puisque c’est un musée, vous découvrirez des éditions rares, des gravures très anciennes, des portraits (dont un Matisse, quand même…) le tout en retraçant les faits saillants de la vie de Rabelais et évoquant son œuvre, et les idées nouvelles qu’il faisait fleurir…

Tout ceci est très bien fait, et très intéressant, mais je dois avouer que, au-delà des éléments matériels et concrets présentés, je préfère la rêverie que le lieu suscite !

 

Autour du musée…

Le musée a contribué à la mise en œuvre d’un parcours sonore géolocalisé entre cette maison natale de Rabelais devenu, dans le roman, celle de Grandgousier et l’abbaye de Seuilly de Frère Jean des Entommeures. Une joyeuse découverte sensorielle et littéraire !

Mais vous pouvez aussi aller encore plus loin… Non seulement Rabelais s’est servi de sa maison comme décor, mais, au-delà, il a placé de très nombreux faits d’imagination en de très nombreux lieux bien réels. C’est ainsi que l’association « les amis de Rabelais et de la Devinière » propose un vaste itinéraire, intitulé « comment la Rabelaisie se visite, se boit, et se dévore »… tout un programme !
À ce propos, je ne peux pas ne pas indiquer, évidemment, qu’il vous sera possible, sur place, d’acquérir quelques dives bouteilles d’un petit Saumur rouge AOC bien sympathique, bien « gouleyant » !

 

Musée Rabelais
4, rue de la Devinière
37500 Seuilly
Tél. : 02 47 95 91 18
https://www.musee-rabelais.fr/

 

 


Pour aller plus loin...

Les Cinq Livres des faits et dits de Gargantua et Pantagruel

Cliquez sur l'image

À voir également dans le département

Le château d’Ussé

Le château d’Ussé, château de la Belle au bois dormant !

placeRigny-Ussé - Indre-et-Loire
 
label Edifices remarquables Châteaux & Monuments  

À Cinais, les pigeons sont troglodytes…

placeCinais – Indre-et-Loire 
label Grands sites Archéologie et vieilles pierres Légendes, histoires & Trésors Villes & villages Z'animaux  
Chédigny Indre-et-Loire

L’unique village jardin de France

placeChédigny – Indre-et-Loire 
label Grands sites Curiosités naturelles Gens d'ici Routes & chemins Jardins, activités de découverte et de loisirs Villes & villages  
Musée Rabelais - La Devinière

Fais ce que voudras au musée Rabelais

placeSeuilly - Indre-et-Loire  
label Activités touristiques, sportives, culturelles  

Découvrez les régions du Grand Ouest