Le Musée de la Vallée de la Creuse

Éguzon-Chantôme, quel village !

Quand même… ce village d’un peu moins de 1500 habitants trouve le moyen, depuis plus de trente ans, d’accueillir 20 000 visiteurs à sa « fête de la châtaigne », joyeuse, conviviale, et tonique aussi puisque, à cette occasion, 3000 randonneurs découvrent la région et les 400 kilomètres de chemins balisés des environs !
Quand même… ce village accueille aussi le savoir-faire du double champion du monde des confituriers, avec la maison Michelet dont les créations partent vers les épiceries les plus fines, et les tables les plus prestigieuses !
Quand même… ce village présente aussi un musée aussi actif qu’authentique, le Musée de la Vallée de la Creuse ! Alors, puisque je vous ai écrit un article sur les deux premiers points, allons visiter ce musée…

 

Arts et Traditions populaires

À sa création, en 1987, il s’agissait d’un musée d’Arts et de Traditions populaires tout à fait authentique, ses collections provenant pour la plus grande part de collectes familiales organisées par les adhérents eux-mêmes, ceux-ci, implantés depuis des générations dans les communes des alentours, étant porteurs d’un véritable patrimoine.
Vous y verrez donc une reconstitution de la vie quotidienne de l’époque avec une salle à vivre, les productions des artisans ruraux, la vannerie, les jeux et jouets en bois, la reconstitution émouvante d’une école d’autrefois…
Vous y verrez également l’évocation des fameux « Maçons de la Creuse » qui, depuis des siècles, s’exilaient l’été en grand nombre. À la fin du dix-huitième siècle, c’étaient environ 20 000 hommes qui partaient, dont 3000 environ à Paris, puis 50 000 Limousins, dont 35 000 Creusois au dix-neuvième siècle.
Ils ont ainsi participé à des chantiers prestigieux, et les ont dirigés dans certains cas. En témoigne la fière chanson qui leur est consacrée, et qui dit, par exemple :
« Voyez le Panthéon,
Voyez les Tuileries,
Le Louvre et l’Odéon,
Le Palais de l’Industrie.
De tous ces monuments
La France est orgueilleuse ;
Elle doit ces ornements
Aux maçons de la Creuse ».

Si vous voulez en savoir plus, je vous indique en bas d’article l’adresse du site Internet des maçons de la Creuse.

 

Les expositions

En plus de son activité permanente, le musée organise chaque année, en été et automne, des expositions temporaires, avec deux thématiques principales, l’histoire, et le paysage dans l’art. C’est ainsi, par exemple, qu’une exposition Léon Detroy, postimpressionniste, s’est organisée de mai à novembre 2021.

 

Éducation…

La transmission fait partie intégrante de l’éducation. Et le musée est très actif en ce domaine, en proposant, tout au long de l’année scolaire, des visites commentées, des jeux, des itinéraires « découverte », tant à propos des collections que des expositions temporaires. Il dispose également d’ateliers pratiques, avec adaptation à l’approche pédagogique des enseignants, et le tout dans la bonne humeur permise par la mise à disposition de classes, d’un parc, de salles de pique-nique… Cette interaction entre le musée et l’école méritait d’être soulignée.

 

 

Musée de la Vallée de la Creuse
Parc de la mairie
2, rue de la gare
36270  Éguzon-Chantôme
Tél. : 02 54 47 47 75
contact@museevalcreuse.fr
http://www.musee-vallee-de-la-creuse.fr
https://www.lesmaconsdelacreuse.fr/

 

 


Pour aller plus loin...

Peindre dans la vallée de la Creuse, 1830-1930

Cliquez sur l'image

La vallée de la Creuse, bien qu'elle ait connu une fréquentation comparable aux autres sites majeurs du paysagisme en plein air (Barbizon, Pont-Aven, Étretat...) est restée longtemps la grande oubliée des historiens de l'art. Elle était pourtant dotée d'atouts considérables : un pittoresque naturel qui attira quantité d'artistes, une authenticité rustique exceptionnelle où la maigre agriculture n'avait guère évoluée depuis le Moyen Âge et, enfin, un accès rapide depuis Paris grâce à la ligne de chemin de fer Paris-Limoges, active dès les années 1850.
Léon Detroy : un postimpressionniste, des lumières du midi à la vallée de la creuse

Cliquez sur l'image

Durant sa longue existence de peintre, Léon Detroy a toujours privilégié ses itinérances artistiques de l’Europe du Nord à l’Afrique septentrionale en passant par l’Italie, et en France, du Midi à la Bretagne et la vallée de la Creuse.
Dès 1881, Léon Detroy découvre les bords de la Creuse et y peint progressivement le spectaculaire des paysages en expérimentant cadrages et puissance de la lumière et des couleurs. Cet ancrage dans la vallée, qui lui sert de refuge régulier entre ses nombreux voyages, participe de son originalité.
La Photographie Dans la Vallee de la Creuse

Cliquez sur l'image

Les Ardents Editeurs publient le premier ouvrage consacré à la pratique photographique dans la vallée de la Creuse au cours du XIXe et début XXe siècle. Intitulé La photographie dans la vallée de la Creuse au temps de l’impressionnisme (1875-1920), cet ouvrage, écrit par l historien Jean-Marc Ferrer, illustré par plus de 140 images pour la plupart inédites, montre les relations entre peintres et photographes dans la vallée de la Creuse

À voir également dans le département

Le château de Chabenet

Poupées et petites voitures…

placeLe Pont–Chrétien–Chabenet - Indre 
label Petits métiers Gens d'ici Musées & Collections Villes & villages  
Le Musée du Cirque

Entrez sur « la piste aux étoiles » !

placeVatan - Indre 
label Petits métiers Gens d'ici Jardins, activités de découverte et de loisirs Musées & Collections  
La Maison des Traditions

Rencontre avec les paysans du siècle dernier

placeChassignolles - Indre
 
label Activités touristiques, sportives, culturelles Petits métiers Gens d'ici Musées & Collections Villes & villages  
Château de Palluau-Frontenac

Palluau-Frontenac, les fresques rares de la chapelle

placePalluau-sur-Indre - Indre  
label Cultes religieux, mystiques & païens Châteaux & Monuments  

Découvrez les régions du Grand Ouest