Saint-Quay-Portieux fait la fête à la coquille !

La capitale ?

Saint-Quay-Portieux serait la capitale de la coquille Saint-Jacques. Maintenant, le sujet est tellement délicat qu’il ne faut pas le dire trop fort, sous peine de se faire taper sur la tête par un autre port breton, voir même par la région normande… !
Et ne parlons même pas de la perfide Albion, oui, ces Anglais qui ont brûlé Jeanne d’Arc et que nous avons finalement bouté hors de France… nous ne les avons sans doute pas bouté assez loin, puisqu’ils viennent, sans foi ni loi (et quand on dit « ni loi » c’est exactement cela !) pêcher la coquille Saint-Jacques quasiment sous le nez de nos braves marins qui, eux, respectent des règles de pêche extrêmement strictes !

Disons, globalement, que la baie de Saint-Brieuc est le principal gisement de coquille Saint-Jacques en France.

  

La pêche à la coquille Saint-Jacques
La période de pêche va d’octobre à avril mais, attention, les bateaux ne peuvent sortir que deux fois par semaine, et ne peuvent effectivement pêcher que 45 minutes à chaque sortie.

Et c’est même surveillé par hélicoptère !

Les bateaux partent vers cinq heures, et il va leur falloir entre une et deux heures pour se trouver sur les lieux de pêche.

À l’heure prévue, les dragues sont mises à l’eau pour un « trait » qui dure environ 10 minutes. Intense agitation pour accomplir, le plus vite possible, toutes les opérations nécessaires : s’occuper du treuil, remonter les dragues, les vider, les remettre à l’eau, trier les coquilles puisque toutes celles qui sont inférieures à 10,2 cm sont directement remis à l’eau, nettoyer celles qui sont conservées, les mettre en sac… vraiment pas le temps de penser au mal de mer !

En parlant de mal de mer, il est garanti rien qu’en regardant la vidéo de Christophe Yaudet qui va avec cet article !

 

Retour au port.
Il est très intéressant d’assister au retour au port des bateaux, au débarquement des coquilles, à la vente à la criée. Par contre, n’espérez pas vous en acheter un panier, car la vente en criée est réservée aux professionnels.

 

La fête !
Il s’agit d’une fête « tournante » puisque, si elle se déroule chaque année au mois d’avril, elle a lieu, successivement, dans là des trois ports coquilliers de la baie, Saint-Quay-Portrieux, Erquy, et Paimpol. Vente de coquille fraîche, bien sûr, dégustation, évidemment, mais aussi les concerts d’une fête bretonne, les sorties en mer…

 

 

Esplanade du Port d’Armor
22410 Saint-Quay-Portieux
Tél. : 02 96 70 40 64

 

 


Pour aller plus loin...

Les meilleures recettes de coquilles Saint-Jacques

Cliquez sur l'image

L'Académie Culinaire de la Coquille Saint Jacques de Nantes nous propose de découvrir ce coquillage à la saveur fine et à la chair délicate. Elle nous présente 36 recettes originales et raffinées, des plus simples aux plus élaborées.
La Coquille Saint-Jacques - Recettes normandes et tours de main

Cliquez sur l'image

Cet ouvrage n'est pas un livre de cuisine comme les autres. En effet, au-delà des recettes régionales testées et approuvées par les plus fins palais, c est la mise en valeur des produits qui sera sublimée.
Voir cette image TROP BON ! COQUILLES SAINT-JACQUES

Cliquez sur l'image

Les coquilles Saint-Jacques sont une formidable source de créativité culinaire. Les gourmets la guettent dès l'automne. Cuisinée crue, snackée, pochée, ébouillantée, la coquille Saint-Jacques est une magicienne qui inspire chaque année les meilleurs cuisiniers. Trop Bon ! La Coquille Saint-Jacques nous délivre une trentaine de belles recettes, simples et terriblement efficaces.
Recettes aux coquilles Saint Jacques

Cliquez sur l'image

Les biensfaits de la mer, pour une cuisine d'été originale.
De la lettre « A » comme « Avocats » à la lettre « S » comme « Salade », voici 20 manières différentes, raffinées et faciles de préparer les coquilles Saint-Jacques. En fonction des légumes de saison, cuisinées à l'alcool (Noilly...), à la truffe, à l'ancienne, en soupière ou en salade, ces coquillages se déclinent de mille façons.
Un livre qui nous fait découvrir ou redécouvrir une cuisine simple et créative.

À voir également dans le département

Le Ty-village

Un Ty-village, c’est tout pety !

placeSaint-Brieuc - Côtes d’Armor 
label Cabanes, maisons, igloos, gîtes et cie  

L’île de Bréhat ne connaît pas les taxes sur l’essence !

placeL’île de Bréhat - Côtes-d’Armor 
label Gens d'ici  

Langast, eau de bouleau, pêche, forêt et camping-car

placeLangast - Côte d’Armor 
label Activités touristiques, sportives, culturelles Forme & Bien-être  

L'enchanteur Merlin et la fée Morgane, deux légendes du sillon de Talbert

placeLe sillon de Talbert - Côtes-d’Armor 
label Légendes, histoires & Trésors  

Découvrez les régions du Grand Ouest