Conteurs et baladins de Sologne

Petit tour découverte au pays des conteurs, la Sologne.

 

Incroyable…

Il fut un temps (autre version du célèbre « Il était une fois » !), où il n’y avait aucun ordinateur, pas la moindre tablette, le portable n’existait pas et la télévision non plus… incroyable !
Alors, quand il faisait froid, quand il faisait nuit, quand il pleuvait, bref, le soir, la journée finie, on se réunissait autour de la cheminée (ah oui, au fait… il n’y avait pas non plus de chauffage central !), pour la veillée.
On se parlait (incroyable, encore !), On se transmettait les nouvelles, on racontait sa journée, et puis, de temps à autre, un conteur passait et déroulait des histoires magiques !
La Sologne, avec ses bois profonds, ses nombreux étangs, a toujours eu une tradition de conteurs…

 

Sur trois départements

La Sologne, c’est un ensemble naturel, mais l’administration a trouvé le moyen de lui faire chevaucher trois départements, le Loiret, le Cher, et le Loir-et-Cher.
C’est donc ces trois départements que j’ai un peu exploré pour dénicher quelques conteurs encore en activité.

 

Juste une découverte…

Cet article n’a absolument pas la prétention d’être exhaustif.
Il ne dresse pas non plus une liste qualitative !
Simplement, j’ai picoré par-ci par-là juste pour montrer que la tradition vit toujours, juste pour proposer une découverte, et montrer que l’on peut encore aller écouter des conteurs, ou même en faire venir chez soi pour une occasion particulière. Oui, c’était habituel, et c’est devenu insolite, mais raison de plus pour ne pas laisser cela disparaître.

 

Quelques rencontres…

On peut, par exemple, commencer par arpenter « la petite rue des contes », dont l'un des animateurs, Jean-Claude Botton, dit « Le berceau de mes contes c’est un petit village de Sologne : l’odeur des sous-bois à l’automne, l’image du grand-père dans son jardin, l’école communale ou mon bistrot natal … et j’entends encore les voix qui m’ont nourri, le tissage des mots, la chaleur des expressions patoisantes … ».

On peut aller fouiller dans le site« Artésine » qui dresse une « liste », autant que faire se peut, de conteurs du Centre Val de Loire.

On peut aussi croiser le chemin des conteurs de . Sur leur site, rien que le nom des spectacles est savoureux ! Leur état d’esprit se résume ainsi : «Les conteurs racontent pour égayer les gens trop sérieux, bousculer le complot des idées reçues, pour raviver le désir et surtout interroger la mémoire des anciens. Ils portent leurs paroles dans les crèches, les PMI, les hôpitaux, dans les écoles et les bibliothèques, dans les salons du livre, les festivals et les théâtres. »


On peut aussi rencontrer Isabelle Boisseau, dont l’envie de bien faire était telle qu’elle l’a conduit à un cycle de formation du Conservatoire Contemporain de Littérature Orale, à Vendôme. Si le sujet vous intéresse (et ce doit être le cas puisque vous en êtes ici de votre lecture !), allez donc visiter le site de ce Conservatoire ! Facile, je viens de vous mettre le lien !

Il y a encore le « conteur saltimbanque », Michel Maraone, du côté de Blois et d’ailleurs… En plus de conter, il propose stages et ateliers. Ah… il a aussi publié un livre « La fée, le fantôme et la petite fille aux grandes oreilles » (Voir couverture et lien en fin d’article).

Et puis vous pouvez vous intéresser aux activités de L’Union pour la Culture Populaire en Sologne (UCPS), et à son offre « contes »…

Et puis… et puis… Et puis à vous de jouer !

 

 

La petite rue des Contes
41250 Mont-Pres-Chambord
Tél.: 02 54 78 75 80

 

Compagnie Dis Raconte
6, Belle rue Saint-Laurent
45000 Orléans
Tél. : 02 38 43 62 12

Isabelle Boisseau
Tél. : 02 54 56 01 49

isabelle.boisseau@orange.fr

 

Conservatoire Contemporain de Littérature Orale
Isabelle Desoeuvre
Tél. : 02 54 72 97 22

 

Michel MARAONE
9, Rue Jean de La Bruyère
41000 Blois

 

Union pour la Culture Populaire en Sologne
1, rue de la grotte
41210 La Marolle en Sologne
Tél. : 02 54 88 71 09 

 

 


Pour aller plus loin...

Le Fabuleux Légendaire de l'Orléanais

Cliquez sur l'image

Gérard Boutet est un de ces glaneurs d’histoires qui font leur moisson auprès des vieux paysans nés dans l’autre siècle. Il les écoute, il note leurs témoignages, il enregistre leurs souvenirs. Et il remplit sa besace de mille anecdotes « qui ne s’inventent pas ».
Gérard Boutet a su hériter l’inspiration et la truculence, mais aussi ce petit ton de complicité qui force à la connivence. À le lire, ce sont les veillées de jadis qui reprennent vie. Le colporteur est là, près des chenets ; il tient en haleine la nichée entière qui, bouche bée et peureuse, se serre dans les ombres mouvantes de la cheminée crépitante...
Contes populaires de Sologne

Cliquez sur l'image

Le conte populaire est un conte oral traditionnel et communautaire. Il a longtemps régi la création et la circulation des histoires. C'est en fait la littérature de nos ancêtres, il a présidé les veillées de nos campagnes depuis la nuit des temps jusqu'aux années 1950. Il a aujourd'hui presque disparu.
Tout au long de ces pages, vous découvrirez ces récits authentiques qui faisaient le charme des veillées d'autrefois, et l'âme des campagnes : les contes animaliers, les récits sur le diable, tantôt dupé, tantôt triomphant et réellement terrifiant, ou encore les aventures merveilleuses et féeriques, de celles qu'on racontait volontiers aux enfants...
La fee, le fantôme et la petite fille aux grandes oreilles

Cliquez sur l'image

Ligérienne
«Les saisons passèrent, beaucoup de saisons. Avec le temps, on ne chanta
plus la fée ligérienne, mais on la nomma Loire. Elle aima ce nom : Loire.
Elle resta là, à regarder tout ce petit monde vivre et rêver. Elle fut le
témoin de beaucoup d’aventures !»
Jean de l’onde
«Jean de l’Onde était un jeune pêcheur, en ce moyen-âge. Il n’avait pas de
maison et habitait sur son bateau. Il était grand, mince, doté d’une courte
barbe, cachant à peine un éternel sourire.
Adèle aux grandes oreilles
«Ligérienne fit ses adieux à la petite fille et Adèle regarda la naïade se
confondre avec la Loire. Elle réfléchit et prit sa décision : elle ne suivrait
pas le roi, mais continuerait à écouter les oiseaux chanter et les animaux
parler. Elle apprit beaucoup de choses rigolotes, sur les humains, mais elle
ne révéla jamais ses secrets.

À voir également dans le département

Festival Les Ven'Ailes

Les venelles d’Orléans, douces et discrètes

placeOrléans – Loiret 
label Activités touristiques, sportives, culturelles Gens d'ici Jardins, activités de découverte et de loisirs Villes & villages  
Le canal de Briare

Briare : la péniche prend le pont

placeBriare - Loiret
 
label Edifices remarquables Records : Les + et les -  

La Tuilerie de la Bretèche

placeLigny-le-Ribault – Loiret 
label Activités touristiques, sportives, culturelles Petits métiers Edifices remarquables Gens d'ici Musées & Collections  
Conteuse de Dis raconte

Conteurs et baladins de Sologne

placeLoiret 
label Petits métiers Gens d'ici Légendes, histoires & Trésors Jardins, activités de découverte et de loisirs  

Découvrez les régions du Grand Ouest