Merci au Comte de Plessis-Praslin !

Elle est tombée dans le sucre…

Le Comte de Plessis-Praslin, duc de Choiseul, Maréchal et Pair de France organisait un dîner de réconciliation entre les Jurats de Bordeaux. Aujourd’hui, on organiserait une visioconférence, mais ce serait moins sympa !

Toujours est-il que, pour ce type de personnage, on s’active ferme, dans les cuisines… et, dans le feu de l’action, un petit incident peut se produire, comme, par exemple, une amende qui tombe par erreur dans du sucre avec lequel on est en train de préparer du caramel.

Cela n’échappe pas à la vigilance de l’officier de bouche, Clément Jaluzot, qui s’en inspire, et qui, devenues amende enrobées de sucre caramélisé à la vanille, les sert au dessert de ce fameux dîner. Et ce dîner entrera donc dans l’histoire non pas pour ce qui y aura été discuté, négocié, et décidé, ce que tout le monde a oublié, mais comme le dîner au cours duquel auront été servies les premières pralines de Montargis ! C’était en 1636.

Et le Comte, s’attribuant la paternité de cette invention, se sert de cette douceur appréciée pour conquérir le cœur des dames de la Cour, nouer d’utiles amitiés, et avancer en politique !

  

La revanche de Clément Jaluzot

On peut supposer qu’il n’était pas très heureux de se faire ainsi « piquer » sa recette. Il décide donc de voler de ses propres ailes, et ouvre « la Maison de la Praline », a Montargis (vous noterez au passage que le mot praline n’a pas de « s » après le « a », sauf à Montargis, où l’on a souhaité le conserver… à cause du Comte, bien sûr).

Et il applique, évidemment, la recette d’origine, tenue secrète jusqu’à nos jours.

En 1903, Léon Mazet, confiseur, rachète la Maison… et la recette ! Devenue « la Maison Mazet », elle est aujourd’hui la seule à fabriquer les pralines de Montargis selon la recette originale, et elles sont vraiment très appréciées puisque, maintenant, elles sont proposées dans près de 2000 points de vente en France, et, fleuron bleu blanc rouge, elles sont exportées dans une quarantaine de pays !
Elle est également devenue « Entreprise du Patrimoine Vivant ».

Une belle histoire, insolite à souhait, et dont vous pouvez croquer les lointaines conséquences si vous passez par la très belle boutique de Montargis ! Vous pouvez aussi vous faire plaisir de loin, puisque le site Internet pratique la vente à distance, ce qui aurait beaucoup surpris Clément Jaluzot !


Maison Mazet
43, rue générale Leclerc
45200 Montargis
Tél. : 02 38 98 63 55
https://www.mazetconfiseur.com/

 

 


Pour aller plus loin...

Praliné. 100 recettes 100 % praliné

Cliquez sur l'image

Noisettes ou amandes torréfiées, caramélisées, broyées... voici le praliné ! Une irrésistible pâte à la texture fondante, au croustillant surprenant et au goût puissant. Le praliné est au cœur de l'univers de Pascal Caffet, Meilleur Ouvrier de France Pâtisserie et Champion du monde des métiers du dessert. Un monde savoureux où le croquant des fruits secs est marié à la douceur du caramel, pour engendrer une centaine de recettes.
Les Dernières Dames de Montargis

Cliquez sur l'image

L’ouvrage est l’aboutissement de plusieurs années de recherches menées au sein de la Société d’Émulation et des Amis du Vieux Montargis. L'auteur montre, pour la première fois, combien les contingences locales interfèrent avec les réalités nationales. Entre 1560, date de l’arrivée de Renée à Montargis, et 1607, à la mort d’Anne, il y a une « exception montargoise ». Voilà deux femmes de la Renaissance, éprises d’art et de littérature, destinées par leur naissance à une vie de cour futile. Et voilà que les événements les obligent à assumer leur rôle de Dames, c’est-à-dire à exercer le pouvoir de la seigneurie de Montargis. Elles l’exercent avec un mélange d’autorité et de tolérance, et savent se prévaloir au besoin de leur sang royal, hérité d’Anne de Bretagne et de Louis XII. La mise en perspective des deux biographies permet de mieux mesurer la liberté que les événements laissent aux deux femmes, et la liberté qu’elles se forgent elles-mêmes.

À voir également dans le département

Anches et soufflet

Facteurs d’accordéon : plus qu’une dizaine !

placeIngrannes - Loiret 
label Petits métiers Gens d'ici  
Conteuse de Dis raconte

Conteurs et baladins de Sologne

placeLoiret 
label Petits métiers Gens d'ici Légendes, histoires & Trésors Jardins, activités de découverte et de loisirs  

Saint-Martin d'Abbat, le village des boites aux lettres

placeSaint-Martin d'Abbat - Loiret 
label Etonnant... non ? Villes & villages  
Boite praslines Mazet

Merci au Comte de Plessis-Praslin !

placeMontargis - Loiret 
label Petits métiers Gens d'ici Gastronomie [à manger] Villes & villages  

Découvrez les régions du Grand Ouest