Poétiquement subversif, le Musée Rigolo

Un musée qui n’en est pas un, mais qui est drôlement rigolo…

Comment dire… quand on parle d’un musée, on a l’image d’un lieu où l’on conserve soigneusement des choses anciennes, et qui n’inspirent pas forcément la plus franche hilarité. En fait, d’ailleurs, ce n’est pas le but.

Le Petit Musée Rigolo, lui, ne correspond ni à cette définition, ni à cet esprit. C’est vrai qu’il y a des choses (difficile de trouver un mot plus précis) qui sont exposées.
Mais ces choses elles-mêmes ne sont pas présentées pour ce qu’elles sont, comme un tableau, un vase de Sèvres, le témoin d’un savoir-faire ou d’une époque, mais pour ce qu’elles portent, une idée, un détournement, un clin d’œil, un zeste de poésie, une flèche d’humour qui pique !

Et l’ensemble n’est pas non plus figé dans le passé, comme il va de soi dans un musée classique. Au contraire, chaque dimanche, une nouvelle « chose » apparaît ! À suivre sur le site Internet du musée, ou sur sa page Facebook.

À partir de là, comment décrire ? C’est impossible !

Je vous invite donc à vous faire une petite idée avec les quelques photos qui accompagnent cet article, et je vous incite vivement à faire ce détour poétique, humoristique, un poil anarchique, sympathiquement ironique…

 

 

Le Petit Musée Rigolo
chemin de la Somblure
La Borne
18250 Henrichemont
Tél : 06.63.16.99.58

https://petit-musee-rigolo.fr/


https://www.facebook.com/petitmuseerigolo.zebreric

 


Pour aller plus loin...

Henrichemont au temps des tanneries

Cliquez sur l'image

En 1609, Henrichemont, sur le modèle des villes idéales de la Renaissance, sortait de terre par la volonté d’un homme, Maximilien de Béthune, duc de Sully. La mort du roi Henri IV mit fin au rêve de Sully mais la ville continua à se développer, notamment grâce aux privilèges dont elle bénéficiait. En effet, Henrichemont était la capitale de la Principauté de Boisbelle, un petit état indépendant du Royaume de France.
Attirés par ce paradis fiscal, de nombreux tanneurs vinrent s’établir à Boisbelle, petit village un peu en retrait d’Henrichemont. L’eau douce des ruisseaux, l’écorce des nombreux bois alentours et l’absence de taxes permirent à l’activité des tanneries de se développer.
Au fil du temps, Henrichemont devint « la ville du cuir » et sa renommée dépassa largement les limites de notre région.
Certes, aujourd’hui, les tanneries ont fermé leurs portes, mais maisons et bâtiments témoignent encore de cet âge d’or.

À voir également dans le département

Sébastien Charrier

Dans le Cher, le bistrot… ça roule !

placeNeuvy deux clochers, Azy, Rians, Farges en Septaine, Etrechy - Cher 
label Petits métiers Gens d'ici Hôtels, restaurants, bars  
Le Musée Rigolo - Air du temps

Poétiquement subversif, le Musée Rigolo

placeHenrichemont - Cher 
label Jardins, activités de découverte et de loisirs Musées & Collections Etonnant... non ? Gens d'ici Petits métiers  
Vue générale

Calèches et parc floral en l’un des plus beaux villages de France

placeApremont-sur-Allier - Cher 
label Activités touristiques, sportives, culturelles Jardins, activités de découverte et de loisirs Musées & Collections Villes & villages  

Découvrez les régions du Grand Ouest